Gestion des allergies/intolérances alimentaires en collectivité : le Projet d’Accueil Individualisé

05 janvier 2021

Ce document doit permettre de faciliter l’accueil des enfants et des adolescents ayant besoin d’un traitement ou d’un régime alimentaire spécifique. Explications.

pai-allergie-intolerance-alimentaire

Rappel sur l’information des allergènes aux consommateurs :

D’après le décret 2015-447 du 17 avril 2015, l’indication des allergènes en restauration commerciale est portée à la connaissance du consommateur sous forme écrite, de façon lisible et visible. L’article détaillé sur le sujet est consultable ici.

Pour la restauration collective, l’exigence est différente. Le décret précise qu’il n’est pas nécessaire d’informer de la présence des allergènes si un dispositif permet à un consommateur d'indiquer ses éventuelles allergies/intolérances alimentaires en amont.

Ce « dispositif » est connu en collectivité sous le terme de PAI (=Projet d’Accueil Individualisé) pour les enfants et les adolescents.

 

Définition du PAI :

Le PAI ou Projet d’Accueil Individualisé est un document mis en place en collectivité (crèche, école, collège, lycée, centre de loisirs) pour assurer l’accueil d’enfants et d’adolescents atteints de troubles de la santé. Ces troubles concernent aussi bien des maladies chroniques comme l’asthme ou le diabète que des allergies et intolérances alimentaires (le sujet de cet article).

 

Mise en place d’un PAI :

La demande de PAI peut être faite par la famille ou bien proposée par le directeur d’école ou le chef d’établissement, toujours en accord et avec la participation de la famille.

Le PAI va permettre de définir :

  • L’identité de l’enfant ou de l’adolescent concerné
  • Les référents à contacter en cas d’urgence (parents ou responsables légaux, médecin de famille…)
  • Les renseignements du trouble de la santé : les allergies de l’enfant, les aliments à exclure, les traces d’allergènes autorisées ou non…
  • La conduite à tenir en cas de crise : la description du traitement médical à suivre en cas de réaction allergique légère ou le protocole d’urgence en cas de crise plus grave
  • Les aménagements à mettre en œuvre :

o   La trousse de secours : son contenu et sa localisation. Attention de s'assurer que les éventuels médicaments soient conservés dans de bonnes conditions (températures, date limite d'utilisation...)

o   Pour la prise des repas : soit des paniers repas préparés par les parents, soit un régime spécifique proposé par le distributeur de restauration collective par exemple

o   Pendant les cours : en cas de travaux manuels ou d’ateliers cuisine avec des allergènes

o   Pour les sorties et les voyages scolaires : il doit être précisé comment l’enfant ou adolescent sera pris en charge

Un PAI doit être le plus complet et le plus précis possible.

Il doit être établi et signé par les parents ou responsables légaux, le médecin scolaire, le directeur ou chef d’établissement, l’enseignant principal et toute autre personne intervenant auprès de l’enfant ou de l’adolescent (diététicien, représentant de la société de restauration, inspecteur…).

Le PAI concerne un trouble constaté pendant l'année scolaire. Il peut être reconduit d'une année sur l'autre et être revu et adapté en cas d'évolution. Il doit être conservé pendant un délai de trois ans après la fourniture du dernier repas.

Différents modèles de PAI sont consultables sur Internet ou peuvent être proposés par les médecins ou par les directeurs et chefs d’établissement.

 

Sources :

Le site du Service Public

Ma Maman, ancienne directrice d’école

Visionner la vidéo Youtube

youtube: 

Voir toutes les News