Les News

08 février 2022

Origine des viandes : l’affichage devient obligatoire pour toutes les catégories


origine-viandes-restauration

Jusqu’à présent, seule l’origine de la viande bovine était obligatoire en restauration. A partir du 1er mars 2022, cette obligation est étendue à toutes les viandes.

L’évolution de la réglementation :

Depuis décembre 2002 et le décret n° 2002-1465, seul l’étiquetage de l’origine des viandes bovines (bœuf et veau) était obligatoire pour les établissements proposant des repas à consommer sur place ou à emporter (restauration hors foyers, restauration commerciale et collective). Ce décret avait été pris dans le contexte de la « crise de la vache folle » des années 2000.

Il vient (enfin) d’être modifié par le décret n° 2022-65 du 26 janvier 2022 qui oblige désormais, en complément de la viande bovine, l’étiquetage de l’origine des viandes de volailles, porcs et moutons.

Cet étiquetage est obligatoire à partir du  1er mars 2022 : il concerne les viandes achetées crues (fraîches ou surgelées), mais ne s'applique pas aux viandes achetées déjà préparées ou cuisinées.

L’affichage à mettre en place :

La réglementation impose l’étiquetage du pays d’origine (qui implique que le pays est identique pour l’élevage et l’abattage). Lorsque les pays d'élevage et d'abattage sont différents, ils devront être précisés.

Attention : l’indication « UE » (Union Européenne) n’est pas conforme !

Les informations sur les pays d’origine, élevage et abattage sont disponibles sur les étiquettes des viandes, ou à défaut, sur tout document accompagnant une viande vendue à un établissement.

Il s’agira pour le professionnel de restauration de communiquer cette information aux consommateurs. L’affichage doit être clairement lisible et visible :

  • Soit par indication sur les cartes et menus (attention si les pays d’origine changent, il faudra changer l’ensemble des cartes et menus !)
  • Soit par indication sur tout autre support écrit : ardoise au mur, affichage papier près de la caisse, à l’entrée de la cantine…

Pour le professionnel, il s’agira d’avoir un affichage constamment à jour, en fonction de la viande proposée au menu.

Sources :

Site Légifrance

Voir toutes les news