Vestiaires en restauration : quelles sont les obligations ?

24 mars 2019

En restauration, les vestiaires sont parfois une zone négligée : inexistants, restreints à un porte-manteau dans une réserve… Les vestiaires sont pourtant réglementés. On fait le point sur les obligations à respecter !

vestiaires-restauration-obligations

Que dit le code du travail ?

Le Code du travail aborde les obligations des vestiaires dans ses articles R4228-1 à R4228-18. Il y est clairement indiqué l’obligation de tenir à disposition des vestiaires collectifs pour le personnel, afin d’assurer leur propreté individuelle.

L’emplacement des vestiaires :

Idéalement, les vestiaires doivent être situés selon la marche en avant dans l’espace : c’est-à-dire qu’il faut que le personnel puisse revêtir sa tenue de travail et ranger ses effets personnels avant l’entrée dans les locaux de production.
Les vestiaires doivent être installés dans un local spécial, de surface convenable. Des installations séparées doivent être prévues pour le personnel masculin et féminin.
Dans les petits établissements, faute de place, il est toléré que les vestiaires soient restreints à un placard/casier.

Les casiers :

Le personnel doit disposer de casier en nombre suffisant, muni d’une serrure ou d’un cadenas.

Les sanitaires :

Le personnel doit disposer de sanitaires qui ne doivent pas donner directement sur les locaux de manipulation des denrées alimentaires. Pour déterminer le nombre de cabinets d’aisance, il faut prendre en compte le nombre total d’employés présent en même temps dans l’établissement. Le Code du Travail indique qu’il doit y avoir au moins 1 cabinet et 1 urinoir pour 20 hommes et 2 cabinets pour 20 femmes.

Les lave-mains :

Les cabinets doivent être équipés de lave-mains. Comme dans les locaux de production en restauration, ils doivent être à commande non manuelle (cellule automatique, pédale au pied ou commande fémorale) et être équipés de distributeurs de savon et d’essuie-mains. Prévoir également une petite poubelle à couvercle et à ouverture non manuelle à proximité.

Les douches :

La grande question : les douches sont-elles obligatoires dans un vestiaire d’établissement de restauration ?
La réponse est non. Les douches sont obligatoires dans les établissements où sont réalisés des travaux insalubres et salissants. Une liste de ces « travaux » est fixée par arrêté des Ministères du travail et de la santé.
Voici quelques exemples de travaux appartenant à cette liste :

  • Travaux d'abattage des animaux de boucherie.
  • Travaux d'abattage des volailles.
  • Travaux de collecte et de traitement des ordures.

Que dit le Guide de Bonnes Pratiques d’Hygiène ?

La tenue de ville (considérée comme « sale » car venant de l’extérieur) et la tenue de travail (= linge propre) doivent être rangées dans des espaces distincts pour éviter toute contamination. Des solutions de sectorisation et de rangement existent : des casiers bi-compartimentés, un casier spécifique pour regrouper uniquement les tenues propres, un panier de linge sale, un casier à chaussures…

Les vestiaires doivent être maintenus dans un bon état de propreté et de rangement et ils doivent disposer d’une ventilation suffisante.

Concrètement, que faire ?

La présence de vestiaires pour le personnel est une obligation ! Local ou placard, selon la place, le personnel doit pouvoir y revêtir sa tenue de travail et y déposer ses affaires personnelles et tenue de ville, sans risque de contamination entre le propre (= tenue de travail) et le sale (= tenue de ville, affaires personnelles)
La présence d’une douche n’est pas une obligation en restauration. Le personnel doit avoir accès à des toilettes (en nombre suffisant). Prévoir un/des lave-mains à commande non manuelle.

Sources :
Le Code du travail – Articles R4228-1 à R4228-18
Le Guide de Bonnes Pratiques Restaurateur
Le Blogresto, agence digitale

Visionner la vidéo Youtube

youtube: 

Voir toutes les News