Pur jus, nectar, jus concentré… : quelles différences entre les « jus de fruits » ?

19 janvier 2019

Difficile de s’y retrouver parmi les différentes appellations de « jus de fruits » que l’on peut trouver dans le commerce. C’est parti pour un tour comparatif des différents étiquetages et compostions !

jus-de-fruits-étiquetage

La réglementation en vigueur :

La composition des jus de fruits, leurs dénominations, leurs caractéristiques de fabrication et leur étiquetage sont soumis à une réglementation européenne (Directive européenne de 2001, révisée en 2012) qui a été transposée en droit français sous forme de décret. Il s’agit du décret n°2003-838 du 1er septembre 2003, modifiée par le décret n° 2013-1049 du 21 novembre 2013.

Définition et composition des différents jus :

1. Les purs jus de fruits

Ils sont obtenus par pressage de fruits. Ces jus présentent 100% de teneur en fruits. Les ajouts de sucre, de colorants et de conservateurs sont interdits. L’ajout de vitamines et de jus de citron (pour l’acidification) sont autorisés.

Ils existent trois catégories de « pur jus » en fonction de leur mode de stérilisation :

  •  Les purs jus de fruits frais (rayon frais) : ils ne subissent aucun mode de stérilisation et sont à consommer très rapidement (identique au jus pressé à la maison).
  • Les purs jus de fruits frais réfrigéré (rayon frais) : ils subissent la flash pasteurisation (procédé qui consiste à amener le jus à une très haute température puis à la refroidir en quelques secondes pour le conditionner dans une bouteille stérilisée). Ceci permet de détruire les microorganismes tout en conservant des vitamines et permet une durée de conservation plus longue.
  • Les purs jus de fruits pasteurisé (rayon épicerie) : ils subissent la pasteurisation (procédé identique à la flash pasteurisation mais avec une durée plus longue à haute température). Ceci a pour conséquence une longue durée de conservation.

2. Les jus de fruits à base de concentré :

Ils sont élaborés à partir de jus concentrés, c’est-à-dire les jus obtenus par évaporation d’une partie de l’eau de constitution. Cela correspond à l’étape de concentration des jus. Les jus sont concentrés pour faciliter le stockage et le transport : ils prennent moins de place !

Les jus à base de concentré sont ensuite reconstitués sur le lieu de conditionnement avec le même volume d’eau que celui extrait pendant le processus de concentration.

Ces jus présentent 100% de teneur en fruits. Les ajouts de sucre, de colorants et de conservateurs sont interdits. L’ajout de vitamines et de jus de citron (pour l’acidification) sont autorisés.

3. Les nectars de fruits :

Ils sont obtenus à ajoutant de l’eau et/ou du sucre à un jus de fruits et/ou jus à base de concentré et/ou de purée de fruits.

Les nectars sont généralement élaborés à partir de fruits pulpeux (abricot, pêche, mangue…) ou acide (framboise, cassis…) auxquels il est indispensable de rajouter de l’eau et du sucre pour leur consommation. La teneur minimale en fruits des nectars est réglementée et doit être comprise entre 25 et 50% en fonction de la variété du fruit.

4. Les boissons aux fruits/boissons à base de jus concentrés :

Ces boissons ne répondent pas à la réglementation des « jus de fruits » ou des « nectars ». Elles sont composées majoritairement d’eau et de jus à base de concentré.

5. Différence entre jus et smoothies :

En provenance du therme « smooth » qui signifie « lisse, onctueux », les smoothies sont élaborés à partir de fruits broyés. Ils présentent une texture plus épaisse qu’un simple jus. La totalité des fruits se retrouve dans un smoothie : fibres et jus.

Exemples d’étiquetage :

En fonction de leur composition et de leur procédé de fabrication, les jus présentent des caractéristiques nutritionnelles différentes.

Voici ci-dessous un comparatif d’étiquetages des différents « jus d’orange », en fonction de leur appellation :

 Tableau-comparatif-jus-de-fruits

 

Conclusion : bien lire les étiquettes pour faire vos choix !

Vous vous en doutez, la règle consiste à bien lire les étiquettes de vos « jus de fruits ».

Chacun est libre de choisir le produit qu’il lui conviendra en fonction du goût, de la composition, du prix, de la durée de conservation, de la qualité nutritionnelle, du procédé de fabrication, de la provenance…

Le tout est d’être bien informé pour faire le meilleur choix de « jus de fruits » !

 

Sources :

Site de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Site de l’Union Nationale Interprofessionnelle des Jus de Fruits

Visionner la vidéo Youtube

youtube: 

Voir toutes les News