Affichage obligatoire en restauration : l’origine de la viande bovine

16 décembre 2018

Le saviez-vous ? L’origine de la viande bovine doit être communiquée auprès des clients dans les établissements de restauration… Pourquoi ? Comment ? On vous explique tout !

origine-viande-bovine

Quelle est l’origine de cette obligation ?

Un texte réglementaire, bien sûr ! Il s’agit du décret n° 2002-1465 du 17 décembre 2002 relatif à l’étiquetage des viandes bovines dans les établissements de restauration.
Cette réglementation a été prise suite à la crise sanitaire de l'ESB (Encéphalopathie Spongiforme Bovine), appelée plus communément « crise de la vache folle », qui a touché le Royaume-Uni et d'autres États Membres de l’Union Européenne dans les années 2000.
Les établissements proposant des repas à consommer sur place et ceux proposant en plus à emporter ou à livrer doivent informer leur client de l’origine de la viande bovine contenue dans leur plat. Le traiteur qui livre des repas pour une cérémonie est également concerné. Dans ce cas, l'information est destinée au client qui a passé la commande.
La « viande bovine » correspond uniquement à la viande de bœuf et de veau.
Les plats concernés sont ceux contenant des viandes bovines sous forme de viandes en morceaux ou hachés (steaks, rôtis, boeuf bourguignon…). Les préparations de viande, les plats élaborés avec des préparations de viande (raviolis, hachis Parmentier, sauces bolognaises, pizzas...) et les abats ne sont pas visés.

Comment répondre à cette obligation ?

ETAPE 1 : lire les étiquettes des viandes bovines

La première chose est de lire l’étiquetage de vos viandes bovines. Les conditionneurs ont obligation d’y afficher l’origine de la viande.
Dans le cas de viande bovine fraîche, l’origine doit être reportée sur le bon de livraison (sous la responsabilité du fournisseur).
Il y a ensuite 2 possibilités d’affichage de l’origine, sur le lieu où sont servis les repas :

  1. Si la naissance, l'élevage et l'abattage du bovin ont eu lieu dans le même pays, il sera indiqué : « ORIGINE : nom du pays »
  2. Si la naissance, l'élevage et l'abattage du bovin ont eu lieu dans des pays différents, il sera indiqué : « NE ET ELEVE : nom du pays de naissance et nom du ou des pays d'élevage ET ABATTU : nom du pays d’abattage »

ETAPE 2 : reporter les noms des pays sur l’affichage

Il est important de bien noté le nom du/des pays sur l’affichage. Un affichage du type « origine : Union Européenne » n’est pas conforme. L'information est donnée pour l'ensemble des viandes servies dans l'établissement sans qu’elle soit fournie plat par plat.

Exemple d’affichage :

exemple-affichage-viande-bovine

L’affichage doit être clairement lisible et visible par les consommateurs :

  • Soit par indication sur les cartes et menus (attention si les pays d’origine changent, il faudra changer l’ensemble des cartes et menus !)
  • Soit par indication sur tout autre support écrit : ardoise au mur, affichage papier près de la caisse…

Dans les établissements scolaires, l'information de l’origine des viandes bovines est donnée à l'endroit où le menu est affiché (ex : à l’entrée de la cantine).
Dans les hôpitaux ou dans les prisons, l'information est donnée avec les plateaux repas.

ETAPE 3 : mettre à jour l’affichage

Il s’agit ensuite de mettre à jour régulièrement l’affichage en fonction des réapprovisionnements de viandes bovines. Penser à vérifier les pays d’origine et à faire les modifications nécessaires sur l’affichage le cas échéant.

Que se passe-t-il en cas de non-respect ?

Une contravention de 5ème classe peut être exigée par les services officiels en cas de non affichage de l’origine des viandes bovines, soit une amende de 1500 € au plus.

Sources :
Site de l’Hôtellerie Restauration
Site du Portail de l’Economie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics

Visionner la vidéo Youtube

youtube: 

Voir toutes les News