Le « Gourmet Bag » : point sur le « Doggy Bag à la française » pour limiter le gaspillage alimentaire

02 décembre 2018

Si emporter les restes de son assiette au restaurant est une pratique courante aux Etats-Unis avec les « Doggy Bag », elle est beaucoup moins ancrée dans les habitudes française… Pourtant, le dispositif existe : il s’agit du « Gourmet Bag », pour limiter le gaspillage alimentaire dans les établissements de restauration.

gourmet-bag-logo

Le Gourmet Bag, qu’est-ce que c’est ?

Lancé à Lyon en 2014, il s’agit d’un concept calqué sur le « doggy bag » anglo-saxon : le principe est de proposer aux clients qui n’auraient pas fini leurs assiettes au restaurant, de repartir avec un contenant – le « Gourmet Bag » –  comprenant les restes non consommés. Il s’agit bien souvent d’une boîte alimentaire (boîte plastique, boîte cartonnée, barquette aluminium…).

La marque « Gourmet Bag » est mise à disposition par le service public afin de participer à la prévention du gaspillage alimentaire en restauration commerciale. Bien évidemment, l’enjeu est avant tout qu’il ne reste rien ou pas grand chose dans l’assiette grâce à la prévention et à la sensibilisation, mais le « Gourmet Bag » permet néanmoins de limiter le gaspillage.

Pour le client : demander un « Gourmet Bag » :

Honte, gêne, pas l’habitude… demander un « Gourmet Bag » à la fin du repas n’est pas culturel en France. Il ne faut pourtant pas hésiter !

Toutefois quelques conditions s’appliquent : demander votre « Gourmet bag » uniquement si vous pouvez le conserver au réfrigérateur et si vous pouvez le consommer rapidement (dans les 24 heures).

Pour les restaurateurs : proposer le « Gourmet Bag » :

Sensibiliser le personnel de salle à proposer systématiquement le « Gourmet Bag » aux clients qui n’auraient pas terminé leur assiette.

ATTENTION : ne pas proposer d’emporter les produits dits « sensibles » : poissons ou viandes crus (tartares, carpaccio…), préparations à base d’œufs crus (mousse au chocolat, tiramisu, plats avec mayonnaise « maison »…)

Prévoir un espace pour le remplissage des « Gourmet Bag », pour éviter toute contamination croisée. Par ailleurs les contenants pour « Gourmet Bag » doivent être aptes au contact alimentaire et être adaptés : contenants étanches, avec couvercle…

Rappeler aux clients les règles générales de conservation : « A conserver au réfrigérateur et à consommer rapidement ». Un étiquetage avec ces mentions est vivement recommandé sur le « Gourmet Bag ». La responsabilité du restaurateur est engagée jusqu’à la remise du « Gourmet Bag » aux clients (il n’est pas responsable en cas de non-respect des consignes de conservation par le client).

Le « Gourmet Bag » obligatoire ?

L'Assemblée Nationale a voté le 27 mai 2018 un amendement à la loi agriculture et alimentation, qui rend obligatoire, à partir du 1er juillet 2021, la mise à disposition par les restaurants de « Gourmet Bag » permettant aux clients d'emporter les restes de leur repas.

Le vote du Sénat est attendu. Affaire à suivre…

Sources :

Site du Gourmet Bag

Site de la DRAAF Auvergne Rhône-Alpes

Voir toutes les News